Réponses de spécialistes

Vous vous posez des questions sur les besoins de votre bébé, ses repas, ses soucis de digestion, ses problèmes de santé liés à l'alimentation... Ou bien vous vous posez des questions sur le comportement de votre bébé devant ses repas, sur ses refus, sur ce qu'il faut faire ou ne pas faire, vous êtes inquiète... Voici les réponses de nos spécialistes : notre pédiatre et de notre psychologue.

Quelles quantités de protéines faut-il donner par jour ?

Les protéines sont apportées par le lait (lait de suite si vous n’allaitez pas votre bébé) et les laitages, mais aussi par la viande, le poisson ou les œufs.

Le lait infantile permet d’apporter de nombreux nutriments, comme des vitamines, du calcium, du fer, des acides gras essentiels…, indispensables au développement du bébé.

L’apport en protéines doit être limité aux justes besoins de l’enfant, c’est pourquoi la quantité recommandée de 6 mois à 1 an, pour ces autres sources de protéine que le lait, est de :

  • 10 g par jour de viande ou de poisson (environ 2 cuill. à café),
  • ou de l’œuf (1/4 jusqu’à 8 mois, puis 1/3).

Il faut se limiter à un seul de ces aliments par jour et à un seul repas. Au début, vous les donnerez mixés bien lisse avec de la purée de légumes.

Pour varier les apports, alternez-les :

  • viandes rouges ou blanches (pas d’abats ou de poulet pané chez le tout-petit),
  • poissons gras (comme le saumon, le maquereau, la sardine…) ou poissons maigres (on évite le poisson pané chez les bébés et même chez les plus grands…),
  • ou œuf dur, blanc + jaune.

Evitez de saler, mais, pour donner du goût, vous pouvez ajouter un petit peu d’huile d’olive ou de colza, de temps en temps une petite noisette de beurre non salé ou un petit peu de crème fraiche. Pensez aussi aux aromates (persil, aneth…).

Les petits-pots viande/légumes ou poisson/légumes sont aussi une bonne solution car ils contiennent des ingrédients de qualité et dans des quantités calculées pour correspondre aux besoins du bébé selon son âge. Leur fabrication est très contrôlée. Vous pouvez aussi compléter les petits pots de légumes avec de la viande ou du poisson.

À partir de quel âge puis-je donner une croûte de pain à mon enfant ?

Vers 8 mois, ou un peu après si vous voyez qu’il n’est pas encore tout à fait prêt pour bien mastiquer, vous pouvez commencer à donner à votre bébé du pain un peu dur à mâchouiller.

Vous pouvez également commencer à lui faire déguster des petits biscuits « spécial bébé », de préférence aux biscuits classiques car ceux-ci ont une texture pas toujours bien adaptée et sont en général trop gras et trop sucrés.

Les biscuits bébé sont conçus pour les tout-petits : leur « recette » et la qualité des produits utilisés pour leur fabrication sont très contrôlées et leur texture est élaborée pour qu’ils fondent dans la bouche de bébé.

Mais attention, pain et ou biscuits, ce sera toujours sous surveillance pour éviter qu’il avale de trop gros morceaux.

Est-ce que je peux commencer à la fois les fruits et les légumes au début de la diversification alimentaire ?

Au tout début de la diversification alimentaire (vers 6 mois, et jamais avent 4 mois), il est préférable de proposer à votre bébé un seul aliment à la fois.

Vous pouvez commencer par un légume cuit bien mixé (que vous aurez cuit sans sel et sans graisse), de la carotte par exemple pour commencer, ou utiliser de la purée de légume en petit pot pour bébé qui a l’avantage d’avoir la bonne texture et d’être préparée avec des ingrédients de qualité (les filières de culture et de production soumises à des règles beaucoup plus strictes que celles des aliments courants).

Attention, si vous cuisinez, utilisez des légumes bien frais « au retour du marché » (les légumes entreposés dans le réfrigérateur perdent vite leurs vitamines.

En général on commence par un peu de purée bien lisse (une cuillerée à café) dans le biberon si votre bébé prend du lait infantile. Ensuite, vous pourrez proposer à votre bébé de la purée de légume à la petite cuillère, car il est parfois difficile de faire accepter à la fois un nouveau goût et la petite cuillère.

Dès qu’il a accepté cet aliment, vous pourrez en introduire un nouveau, légume ou fruit cuit. Il aimera certains goûts, d’autres non ; il faut parfois lui laisser du temps. Et s’il n’aime pas, vous retenterez un peu plus tard, ses goûts vont évoluer avec le temps…

Pour en savoir plus sur la diversification alimentaire, vous trouverez tous les détails à savoir dans la rubrique 6-12 mois : « Alimentation de mon bébé » et « Fiches pratiques/La diversification alimentaire »

Faut-il ajouter des céréales infantiles dans le biberon ?

Si votre enfant mange avec appétit et suit sa courbe de croissance, il n’est pas nécessaire d’ajouter systématiquement des céréales infantiles dans le biberon. Pour apporter une texture plus épaisse au moment de la diversification, ou si votre bébé est un « petit-mangeur » (cela lui apporte de l’énergie), vous pouvez de temps en temps ajouter une cuillerée de céréales dans un des biberons.

Dans tous les cas, pas avant 4 mois.

Que faire si mon bébé a un petit appétit, faut-il le forcer à manger ?

Il ne sert à rien de « forcer » un bébé à manger. Si votre enfant a un petit appétit mais a une croissance en poids et taille qui suit les courbes normales, les quantités qu’il prend sont suffisantes.

En revanche, si vous observez que sa croissance stagne ou s’il y a une nette cassure dans l’évolution de sa prise de poids, il est utile de consulter votre médecin.