Biscuits pour bébé et acrylamide : Le Secteur Français des Aliments de l’Enfance rappelle que la sécurité des aliments pour bébés est une priorité absolue

Une enquête présentant les résultats d’analyse de la teneur en acrylamide de biscuits pour bébés a été récemment publiée. Le Secteur Français des Aliments de l’Enfance tient à apporter son éclairage et rassurer sur la sécurité des aliments pour bébés.

L’acrylamide est une substance qui se forme naturellement au cours de la cuisson des aliments (comme les biscuits, le pain, les frites…) qu’ils soient fabriqués à la maison ou industriels.

L’acrylamide fait l’objet d’une surveillance particulière depuis près de 15 ans tant par les autorités nationales, que par les opérateurs du secteur des aliments de l’enfance qui mettent en place des plans de contrôle spécifiques.

Des valeurs indicatives ont été fixées en Europe, spécifiquement pour les biscuits pour bébés (200µg/kg) c’est-à-dire à un niveau plus faible que les biscuits courants (500µg/kg) afin de tenir compte de la vulnérabilité des nourrissons et des jeunes enfants. Ces valeurs correspondent à des valeurs cibles, pas à des seuils de sécurité. En effet ces valeurs cibles ont été fixées afin d’aider les fabricants à accentuer leur vigilance.

Dans un souci d’amélioration permanente, les fabricants mettent en œuvre les moyens nécessaires et pertinents afin de maîtriser et limiter autant que possible la présence d’acrylamide dans leurs produits. Des outils recensant les bonnes pratiques ont ainsi été déployés pour les y aider.

Les entreprises du Secteur Français des Aliments de l’Enfance travaillent au quotidien afin de garantir un niveau de qualité et de sécurité des plus élevés pour les aliments pour les bébés, en tenant compte des avancées scientifiques et en respectant voir anticipant les évolutions réglementaires.